Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 14:00

 

http://www.actucine.com/wp-content/uploads/2012/12/Pain-Gain-121208.jpgLa plupart du temps, j'aime aller fouiller parmi les nouveaux trailers qui envahissent la toile, afin de dénicher LE film qui attisera ma curiosité ou de découvrir les premières images d'un projet que j'attends depuis plusieurs mois.

Mais quelquesfois, il arrive que certaines images me soient violemment balancées en pleine face sans que je n'aie rien demandé. Comme si un gitan fortement alcoolisé venait de me frapper d'un coup de batte de base-ball, je reste circonspect devant ce que je viens de voir. Le besoin de relancer la vidéo afin d'assimiler le spectacle se fait alors sentir. Ce fut le cas pour Pain and Gain.

 

Alors qu'on le croyait "Full Focus" sur un hypothétique Transformers 4, Michael « j'aime faire exploser des trucs » Bay s'est bien joué de nous et a eu le temps d'emballer un nouvel hamburger cinématographique en aussi peu de temps qu'il n'en faut à Woody Allen pour coucher avec sa fille adoptive.

Pain and Gain, puisque c'est son nom, sera donc le nouveau film de "Mr Patriotique". Prévu en France pour le 28 août 2013, il réunira Mark Walberg, Dwayne « the Rock » Johnson, Tony Shalhoub, Anthony Mackie et Ed Harris autour d'un sujet plutôt inattendu... Celui des salles de gonflette.

 

Mais jugez plutôt, on se retrouve après.

 

 

 

http://2.bp.blogspot.com/-jABV_j1xonE/T5JdsB2Vy7I/AAAAAAAAAA4/cz0382980ik/s1600/mark-wahlberg-pain-and-gain-image1.jpgL'histoire se passe à Miami en 1995. Daniel Lugo croit au fitness. C'est pas moi qui le dis, c'est lui. Joué par un Mark Wahlberg qui, à force de soulever de la fonte, a maintenant des bras plus gros que sa propre tête, le lascar en a marre d'entraîner des débiles profonds en manque de reconnaissance pour un salaire de misère au sein de son petit club de gym, baptisé Sun Gym Club. Parce que bon, il faut bien le reconnaître, avoir de gros muscles c'est bien pratique pour emballer mais ça l'est beaucoup moins pour payer l'addition à la fin du repas.

 

Alors ça tombe bien, parce qu'il a un client qui a l'air d'être un sacré connard. Et comme tous les connards, il est sacrément friqué. En plus il est juif, d'abord parce qu'il a une tête de juif puisqu'il est joué par Tony Shalhoub le monsieur Monk de USA Network et aussi parce qu'il porte une petite étoile de David autour du cou. De surcroît, il fait des blagues sur les pauvres, le salaud. De là à faire un amalgame, je n'oserai pas...

 

Bref, Daniel et son pote Black (dont j'ai oublié le nom) ont un plan. Avec l'aide de « The Rock » fraîchement sorti de prison (dans le film hein dans la vraie vie, j'sais pas), ils vont kidnapper le richissime quinquagénaire et le faire chanter pour rafler sa fortune.

 

http://www.flixist.com/ul/212933-Pain-and-Gain.jpg

 

A partir de là, évidemment, ça sens le début des emmerdes. Parce que bon, quand on est un connard plein aux as, on apprécie pas forcément de se faire passer à tabac (alors que les pauvres ils ont l'habitude, c'est bien normal voyons) et que du coup bah on trouve un mec encore plus connard que nous et on le paye pour qu'il enquête et mette à l'amende tous ces bâtards de voleurs sous stéroïde. Le GROS connard c'est Ed Harris et connaissant la filmographie du bonhomme ça sent pas vraiment bon. D'ailleurs il dit lui même : «  Now I go to Work ! »

Chaud.

 

http://ribbedtee.com/resources/images/Dwayne-Johnson-Wearing-RibbedTee-MicroModal-Tank-Top-2.jpgLe reste du trailer n'est que cut-scene sans aucun rapport les unes entre les autres. On y voit des fusillades (mais rigolotes), des gros bras qui se tapent dessus ou courent comme des dératés pour échapper aux flics ou encore Mark Wahlberg qui conduit à toute blinde une bagnole alors que le soleil se couche sur Miami. I'm a poor lonesome cow-boy... yes. But i'm fucking hot, Booya !

 

Après ce capharnaüm visuel se dresse une interrogation dans ma tête. Qu'a t'il pris à notre Michou Baie pour aller pêcher un sujet pareil ? On est quand même bien loin des robots aliens ou de la SF à deux balles sans le mars. Après quelques petites recherches (comprendre que je me contente d'aller sur IMDB) je constate qu'en plus le plot est tiré d'une histoire vraie et que le budget du film est estimé à la ridicule somme de 25 millions de dollars.

 

Bon heureusement à la vue de la bande annonce, Michou fait du Michou. Dès les premières images ça saute aux yeux. Les couleurs sont saturées, la photographie est criarde, les "Flares" abondamment présents et la BA nous gratifie de deux slow-motion et (ouf) d'une EXPLOSION. Visuellement c'est du Bay.

 

http://www.hollywoodreporter.com/sites/default/files/2012/12/pain_and_gain_trailer_h_2012.jpg

 

Comme à son habitude, Michou semble vouer une passion démesurée au corps humain, que ce soit masculin ou féminin. Il ne nous sera pas épargné les plans en contre-plongée sur une demoiselle en bikini sortant de la piscine ni les travellings circulaire autour de la musculature de bête de « The Rock ». et en fin de compte finalement je comprends pourquoi le sujet a intéressé le bonhomme.

 

En fait Pain and Gain sous couvert d'être une grosse bouffonade sous stéroïde sera peut-être le reflet d'une société débilitante ou le paraître est plus important que l'être. Ou posséder est plus essentiel que de se sentir bien et ou les filouteries en tout genre sont plus efficaces que le travail acharné. Mais là j'en demande sûrement trop.

 

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 14:00

Il y a quelques semaines, sortait le premier trailer de World War Z, prochain gros blockbuster estival tiré du roman éponyme de Max Brooks.

 

http://www.horreur.net/img/world-war-z-aff.jpgL'occasion donc de vous livrer mes premières impressions et de revenir sur le projet.

 

Sortie française programmée pour le 26 juin 2013 : croisons tous les doigts pour qu'une éventuelle fin du monde n'ait pas lieu. Le film sera réalisé par Marc Forster à qui l'on doit des bousasses comme Quantum of Solace et Machine Gun Preacher mais qui a parfois des éclairs de génie comme avec L'Incroyable Destin de Harold Crick par exemple.

 

Au scénario on retrouve le monsieur Damon « j'ai le vent en poupe » Lindelof, l'homme derrière Lost qui a sauvagement violé le screenplay de Prometheus avant de finir tout nu dans un bois en s'aspergeant d'essence. L'histoire raconte que c'est pour cette raison que JJ Abrams lui aurait confié le script de Stark Trek 2 mais je me rends compte que je digresse beaucoup trop.

 

Un dernier petit mot sur la tête d'affiche du film en la personne de Brad Pitt acteur brillantissime sur tous les points.

 

Lançons donc ce fameux trailer.

 

 

Première minute, on y découvre une petite famille menée par Brad Pitt père coincé dans les bouchons New Yorkais. Ils sont en trains de jouer à « Qui est-ce ? ». Moi j'ai vite trouvé, je pense que c'est des zombies mais j'avoue que le titre m'a un peu aidé.

 

Et pis soudain c'est la panique. Un policier se fait faucher par un camion et une foule dopée aux stéroïdes se déverse sur les véhicules. Et puis surtout, on peut le voir à la mine déconfite et aux cheveux péroxydés de Brad qui rejoint pour l'occasion Nicolas Cage au rang des acteurs qui font passer les émotions par les mèches de cheveux. C'est une nouvelle méthode à la mode aux Etats-Unis, ça s'appelle le « Hair Acting ».

 

http://geektyrant.com/storage/0999-post-images/brad_pitt_world_war_z-630x316.png?__SQUARESPACE_CACHEVERSION=1352758879049

 

A partir de là on distingue ce que sera très certainement la première moitié du film. Soit l'habituel survival horror d'un petit groupe d'individus face à une menace en surnombre.

 

Mais scission il y a au milieu du trailer...

 

La famille se fait sauver et voilà qu'on demande à Bradounet de remettre le couvert car il est, je cite : « L'homme de la situation. »

 

On ne sait jamais trop ce qu'est le métier de Brad Pitt du reste dans le trailer mais bon... admettons

 

http://www.usmagazine.com/uploads/assets/article_photos/brad-pitt-world-war-z-467.jpgDu coup, le film semble abandonner le schéma classique du zombie movie pour combler les promesses de son titre. Adieu le microcosme d'individus s'organisant pour leur survie, place à la démesure d'une invasion planétaire. Cette fois-ci, les gouvernements réagissent, l'armée se mobilise et on abandonne le flou volontairement laissé dans les films de Roméro, par exemple, sur ce qui arrive aux institutions.

 

Bien sûr, la machine hollywoodienne est en marche.

 

http://d1vr6n66ssr06c.cloudfront.net/wp-content/uploads/2012/11/world-war-z-header.jpgDéjà ça semble très peu violent. Certes, les cadavres s'empilent par milliers mais sans aucune goutte de sang. Certains plans d'hélico sont très beaux mais les vagues de zombies en CGI me laissent un peu de marbre. On dirait un Lord of the Ring avec des zombies et des flingues. Au milieu de ce merdier, Brad Pitt et son brushing semblent perdus comme jamais ; le trailer ne présente jamais clairement son rôle.

 

J'ai un sentiment un peu mitigé à la vue de cette première aguiche. Certes le plaisir coupable semble là. Voir des dizaines de milliers de zombies se faire découper à grand renfort de mitrailleuse lourde est extrêmement plaisant. De même pour la thématique tout à fait originale si elle est respectée. Néanmoins, nombre d'éléments nanardesques m'effraient. Donc comme disait l'autre : Qui vivra verra.

 

 

Partager cet article
Repost0